Best Friend Agate rouge

C’est une parure en pierre semi-précieuse: l’Agate rouge. Elle est composée d’un bracelet pour humain et d’un pendentif pour chien à accrocher au collier. De quoi vous assortir à votre poilu préféré!

 

50,00

En stock

Description

C’est une parure en pierre semi-précieuse: l’Agate rouge. Elle est composée d’un bracelet pour humain et d’un pendentif pour chien à accrocher au collier. De quoi vous assortir à votre poilu préféré!

Le bracelet est fait de perles d’Agate rouge de 8 mm de diamètre enfilées sur un élastique multi fils très résistant. Une petite patte et un intercalaire en argent 925 orne ce joli bijou.

Le pendentif  pour chien est lui aussi composé de perles d’Agate rouge accompagnées d’un coeur en métal et d’un petit ruban de daim. Le tout est monté sur un anneau sans fin. Il est facile à accrocher à la boucle du collier.  L’occasion pour nos chiens préférés de porter un joli porte bonheur parce qu’ils le méritent aussi!

Who’s That Dog crée ce bijou pour chien à la main en Belgique.

Le bijou est fourni dans son petit sac en toile et accompagné de son carton explicatif

Propriétés de l’Agate rouge

L’Agate rouge serait une pierre de protection contre les énergies négatives.

On lui prête aussi des propriétés calmantes qui pourrait  aider les personnes anxieuses.

Une pierre d’ancrage qui procurerait équilibre, stabilité, harmonie, apaisement sur les plans émotionnels et physiques.

Un petit peu d’histoire….

Elle existe dans une multitude de couleurs, parfois teintée artificiellement. Le processus est relativement simple de par sa porosité, il semblerait que les romains antiques savaient déjà le faire. Il y a donc des centaines, voir des milliers, de sorte d’agates.

On dit que les magiciens perses utilisaient l’agate pour éloigner les tempêtes, en la faisant bruler. Dans la mythologie grecque, l’agate est associée à la terre mère, la déesse Gaia. On la trouve aussi parfois mentionner pour la déesse Nyx, déesse de la nuit

Les romains associaient l’agate à Aurore ou Aurora, déesse de l’aube et mère des vents. Elle était aussi liée à Bona Dea, déesse de la vertu, protectrice des femmes.

Les romains appréciaient beaucoup l’agate et lui prêtaient beaucoup de vertus médicinales. Par exemple, ils la préconisaient en poudre et mélangée avec de l’eau pour lutter contre le venin de serpent.

L’agate est aussi liée à Ceridwen, déesse galloise de la mort et de la fertilité. Elle est reine de l’occident, de l’eau et de l’automne, elle est l’initiatrice de toute magie et reine des sorcières dans la mythologie anglo-saxonne.

On considérait que l’agate était une pierre de protection contre les dangers et éloignait les maladies. L’agate protégeait même des piqûres d’insectes et des éclairs.

Les guérisseurs et les chamans du monde entiers utilisent les cristaux depuis des milliers d’années. Il existe de nombreuses interprétations: mystiques, magiques, scientifiques, pseudo scientifiques. On dit que les cristaux canalisent l’énergie. donc qu’ils peuvent concentrer, emmagasiner, transmettre et transmuer cette énergie pour obtenir des effets bénéfiques.

On appelle cela la lithothérapie. Elle désigne le soin énergétique par les pierres. Il semblerait  que certaines pierres naturelles soient dotées de propriétés thérapeutiques pour soigner les maux. Les minéraux possèderaient une puissante énergie qui se distingue selon leur composition et leur cristallisation.

L’organisme (comme toute matière présente dans l’univers, sous quelque forme qu’elle soit) est composé d’énergies qui dégagent des vibrations (qui se mesurent scientifiquement sous forme de fréquences vibratoires) et qui peuvent interagir avec d’autres corps énergétiques qui nous entourent. Ce qui voudrait dire que ces énergies changent selon notre état émotionnel ou mental et peuvent être influencées à tout moment.
Selon cette thérapie, grâce aux ondes émises par ces pierres, elles pourraient influencer nos vibrations lorsqu’elles entrent en interaction avec nos énergies . Ainsi, cette énergie qui émane des pierres agirait sur notre énergie personnelle en vue d’apaiser des douleurs mentales et physiques.